Dans les médias cette semaine

Du 9 au 15 décembre 2017
Sélection réalisée par Enfance & Familles d’Adoption



A LA TELEVISION (horaires métropole)

Dans les médias cette semaine
Lundi 11 décembre
Ciné+ Emotion à 11  h 35 :  Le gamin au vélo
de J.-P. et L. Dardenne (2011) – Comédie dramatique – avec Cécile de France, Jérémie Renier et Thomas Doret.
Cyril, bientôt 12 ans, n'a qu'une idée en tête : retrouver son père qui l'a placé provisoirement dans un foyer pour enfants. Il rencontre par hasard Samantha, qui tient un salon de coiffure et qui accepte de l'accueillir chez elle pendant les week-ends. Mais Cyril ne voit pas encore l'amour que Samantha lui porte, cet amour dont il a pourtant besoin pour apaiser sa colère…

Mercredi 13 décembre
France 4 à 22 h 30 : Tel père, tel fils
de Hirokazu Koreeda (2013) – Film – avec Masaharu Fukuyama, Machiko Ono, Lily Franky
Ryoata, un architecte obsédé par la réussite professionnelle, forme avec sa jeune épouse et leur fils de 6 ans une famille idéale. Tous ses repères volent en éclats quand la maternité de l'hôpital où est né leur enfant leur apprend que deux nourrissons ont été échangés à la naissance : le garçon qu’il a élevé n’est pas le sien et leur fils biologique a grandi dans un milieu plus modeste… On ne naît pas père, on le devient, telle pourrait être la morale de cette fable délicate.

Vendredi 15 décembre
Canal + à 21 h 00 : Il a déjà tes yeux
de Lucien Jean-Baptiste, avec Aïssa Maïga, Lucien Jean-Baptiste et Zabou Breitman
Paul est marié avec Sali. Tout irait pour le mieux s'ils arrivaient à avoir un enfant. Jusqu'au jour où Sali reçoit l'appel qu'ils attendent depuis si longtemps : leur dossier d'adoption est approuvé. Il est adorable, il a 6 mois et s'appelle Benjamin. Il est blond aux yeux bleus et il est blanc. Eux... sont noirs.
 

A LA RADIO

Rien sur l’adoption cette semaine
 

A RÉÉCOUTER OU A REVOIR

Dans les médias cette semaine
Radio télévision suisse du 17 septembre : Les échos de vacarme « Naître en Haïti, grandir en Suisse »
- 5 reportages de Martine Galland et Véronique Marti, avec Joëlle Schickel, cheffe de lʹunité Droit international privé de lʹOffice fédéral de la justice, responsable de l'Autorité centrale fédérale en matière d'adoptions internationales, Isabelle Lammerant, docteure en droit, consultante adoption au Service social international, Marlène Hofstetter, ancienne responsable du secteur adoption Terre des Hommes, coauteur dʹun rapport "Lʹadoption internationale en Haïti", UNICEF et Terre des Hommes, 2005
Haïti fait sa révolution en matière dʹadoption. Suite à la signature de la convention de La Haye, un nouveau cadre légal a été établi en 2014 pour favoriser l'éthique et les droits de lʹenfant. Depuis 2017, la filière est rouverte avec la Suisse. Comment se passe lʹadoption dʹun enfant haïtien par un couple suisse ? Que vit la mère biologique qui renonce à son enfant ? Comment un couple se prépare-t-il durant les années de procédure et dʹattente ? À quoi le temps confronte-t-il les familles des centaines dʹenfants haïtiens adoptés en Suisse ? Entre la Romandie et Port-au-Prince, Vacarme remonte le fil des innombrables étapes qui permettent, dans la joie ou la douleur, la croisée des destins.
https://www.rts.ch/play/radio/vacarme/audio/les-echos-de-vacarme-natre-en-hati-grandir-en-suisse?id=8890055
RFI du 28 août : Priorité santé « Les peux noires »
avec le Dr Michèle Verschoore, dermatologue à l’Hôpital Saint-Louis Centre Sabouraud et Dr Henriette Meilo, dermatologue et vénérologue au Centre médical des Roseaux à Douala au Cameroun.
Pigmentation, cicatrices, hydratation, allergies… Les peaux noires ont des spécificités sur le plan dermatologique. Comment entretenir une peau noire ou métisse ? Que faire en cas d’acné ? Comment lutter contre la dépigmentation ? Quels sont les traitements ?
http://www.rfi.fr/emission/20170828-peaux-noires-dermatologie-michele-verschoore-henriette-meilo-Alain-Krivitzky-levot
 
France Culture du 9 juin 2017 : Le magazine de la rédaction « La protection de l’enfance à l’épreuve du quotidien »
L'Aide sociale à l'enfance vient en aide aux jeunes victimes de délaissement ou de maltraitance au sein de leur famille. Près de 300.000 enfants bénéficient d'une mesure en protection de l'enfance, et plus de 20.000 jeunes majeurs sont également concernés. Leur prise en charge représente un budget conséquent : 7,7 milliards d'euros à la charge des départements.
En 2016, une nouvelle loi est venue réformer la protection de l'enfance, avec la volonté de mieux répondre aux besoins fondamentaux de l'enfant en développant la prévention, en repérant plus tôt les enfants en danger, en stabilisant les parcours des enfants placés… Un programme ambitieux difficile à mettre en œuvre car le système de l’Aide sociale à l’enfance est lourd et complexe. Quant aux enfants, ils ont des besoins spécifiques auxquels il faudrait pouvoir répondre au cas par cas : un vrai travail de dentellière…
Invités : Nadège Séverac, sociologue, et Jean-Paul Raymond, directeur de la DASES de Paris. Reportages : Aurélie Kieffer. Réalisation : Annie Brault. Présentation
: Tara Schlegel. Bibliographie : Maria Contreras.
https://www.franceculture.fr/emissions/le-magazine-de-la-redaction/la-protection-de-lenfance-lepreuve-du-quotidien
 
France Inter du 7 juin 2017 : La bande originale
avec isabelle Carré et François Xavier Demaison à propos du film « Comment j’ai rencontré mon père » avec la participation de Nathalie Parent, présidente d’Enfance & Familles d’Adoption.
https://www.franceinter.fr/emissions/la-bande-originale/la-bande-originale-07-juin-2017
 


France Inter du 24 mai 2017 : La tête au carré « L’intelligence émotionnelle »
avec Julien Bernard, sociologue et maître de conférence à l’université de Paris Nanterre et Sébastien Bohler, rédacteur en chef de Cerveau & Psycho (pour le dernier n° paru : « Comment bien utiliser ses émotions ? » ).
Surprise, le coup de foudre amoureux, le chagrin, la peur, la colère, la joie, la compassion... Les passions restent notre carburant, notre énergie. Un désir vaut mille souhaits, une indignation mille réserves. Mais l’énergie n’a de valeur que canalisée. Alors, comment être ce canal qui convertira nos émotions en réussites éclatantes et en relations réussies ? Grâce à l’intelligence émotionnelle, qui combine cinq compétences.
https://www.franceinter.fr/emissions/la-tete-au-carre/la-tete-au-carre-24-mai-2017
 
France Inter du 10 mai 2017 : Grand bien vous fasse « Les nouveaux pères »
Ce n’est pas de l’adoption… mais ça concerne tous les papas… et c’est lié avec le prochain thème du numéro d’Accueil à paraître en juin !
Portrait des jeunes pères d’aujourd’hui, qu’ils soient en couple, solo, au travail, au foyer, hétéro ou homo… avec Sylvain Mimoun, gynécologue, andrologue et psychosomaticien, Jérémy Collado, journaliste, Jul, dessinateur et auteur de la BD « Le guide du moutard », Béatrice Kammerer, auteur de « Comment éviter de se fâcher avec la Terre entière en devenant parent ».
https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-10-mai-2017
 
LCP du 5 mars : L’écho des lois « Mariage pour tous et adoption : pour tous ? »
Le 23 avril 2013, l’Assemblée nationale dit oui à la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de personnes de même sexe. Trois ans, où en est-on ? Dans quelle mesure les 25 000 couples homosexuels mariés à ce jour ont-ils pu avoir des enfants ?
http://www.lcp.fr/emissions/lecho-des-lois/274653-mariage-et-adoption-pour-tous
 
France inter du 23 février 2017 : « À la rencontre des mères porteuses »
- émission animée par Nicolas Demorand, avec Natacha Tatu, grand reporter à l'Obs' pour la publication de son livre « La fabrique des bébés : enquête sur les mères porteuses dans le Monde ».
Étonnant discours qui n’évoque pas une fois les questions qui pourraient rattraper les enfants nés d’une GPA… avec un dernier « détour » par l’adoption d’embryons.
https://www.franceinter.fr/emissions/un-jour-dans-le-monde/un-jour-dans-le-monde-23-fevrier-2017
 
France 5 du 8 février 2017 : La maison des maternelles
« Accueillir un enfant ou un bébé adopté »
http://www.france5.fr/emissions/la-maison-des-maternelles/diffusions/08-02-2017_551227
 
France 5 du 7 février 2017 : Des juges et des enfants
de Cyril Denvers (2016) - Documentaire - Disponible en replay jusqu’au 14 février
Dans le plus important tribunal pour enfants de France, à Lille, cinq juges ont accepté de lever le voile sur une profession dont le huis clos est un principe sacré. Ces magistrats, spécialisés, qui consacrent 80% de leur temps à la protection des mineurs, évoquent aussi leurs inquiétudes face au manque de moyens dont souffre le département.
http://pluzz.francetv.fr/videos/des_juges_et_des_enfants.html
 
Arte du 7 février 2017 : Mineurs isolés, enfants en danger
de Chiara Sambuchi (2016) - Documentaire - Disponible en replay jusqu’au 8 mai
Une enquête bouleversante sur les très jeunes migrants qui, en nombre croissant, arrivent sur le sol européen et, souvent, y demeurent livrés à eux-mêmes et sans protection.
http://www.arte.tv/guide/fr/060214-000-A/mineurs-isoles-enfants-en-danger
 
France bleu Béarn du 30 janvier 2017 : Les experts de France bleu
« Tout savoir pour une adoption réussie » avec Marie-José Sibillle, auteur de « Adopter sa famille »
https://www.francebleu.fr/emissions/les-experts-de-france-bleu-bearn/bearn/tout-savoir-pour-une-adoption-reussie

 
France 2 du 11 octobre 2016 : Dans les yeux d’Olivier « Nés sous X : le secret de Reine »
Olivier Delacroix lève le voile sur une histoire hors du commun, celle d'un incroyable secret de famille. Le destin d'une fratrie éparpillée, d'enfants tous abandonnés par une même mère, Reine.
Adoptés et élevés dans des milieux très différents, tous à la recherche de leurs origines, ils étaient bien loin de s'attendre à ce qu'ils ont découvert.
A travers la quête de leurs origines, c’est aussi l’histoire de leur mère qui se dessine.
https://www.youtube.com/watch?v=MbbdQdmio0k

 
LCP du 2 octobre 2016 : L’écho des lois « Mariage pour tous et adoption : pour tous ? »
Le 23 avril 2013, l’Assemblée nationale dit oui à la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de personnes de même sexe. Trois ans, où en est-on ? Dans quelle mesure les 25 000 couples homosexuels mariés à ce jour ont-ils pu avoir des enfants ?
http://www.lcp.fr/emissions/lecho-des-lois/274653-mariage-et-adoption-pour-tous

 
LCP du 2 octobre 2016 : L’écho des lois « Nés sous X : en quête d’identité »
Chaque année, environ 700 femmes décident d’accoucher sous X. Impossibilité matérielle/psychologique/pressions familiales, les raisons qui les poussent à abandonner leurs enfants sont multiples. L’objectif de cette loi créée en 1941 : diminuer le nombre d’avortements et les abandons sauvages. Aujourd’hui, cette disposition est dénoncée par certaines associations de personnes nées sous X et de mères de naissance qui remettent en cause ce droit au secret au nom de l’intérêt de l’enfant qui s’interroge toute sa vie et doit souvent affronter un parcours du combattant s’il veut retrouver ses origines. Alors cette loi a-t-elle réellement permis de mieux protéger les mères ? Est-elle encore d’actualité au vu de l’évolution des mentalités et des moyens de contraception ? Fait-elle trop primer l’intérêt de la mère sur celui de l’enfant ?
http://www.lcp.fr/emissions/l-echo-des-lois/vod/165437-nes-sous-x-en-quete-d-identite

 
M6 du 2 octobre : Zone interdite « Mères porteuses : l’enquête qui dérange » - Magazine présenté par Ophélie Meunier
Un nombre croissant de couple ont décidé de sauter le pas : 250 enfants français naissent chaque année par GPA, à l’étranger. Ce numéro de Zone interdite propose de suivre certains de ces couples.
http://www.6play.fr/zone-interdite-p_845/Meres-porteuses-l-enquete-qui-derange-c_11611442

 
France Inter, le 22 septembre 2016 : Journal de 13 h 00 (minutes 7’ à 8’35) : Projet de fusion AFA et GIPED
avec une interview de Nathalie Parent, présidente d’Enfance & Familles d’Adoption
https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-13h/le-journal-de-13h-22-septembre-2016

 
RTL, le 20 septembre 2016 : Nathalie Parent s'inquiète de la refonte du système d'adoption en France
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/nathalie-parent-s-inquiete-de-la-refonte-du-systeme-d-adoption-en-france-7784918474

 
France 2 du 13 septembre : au JT de 13 h 00  Sabine Menet à propos de son livre « Née sous X - l'enquête interdite »
http://www.francetvinfo.fr/societe/nee-sous-x-l-impossible-quete-de-ses-origines_1823401.html

 
France 2 du 6 septembre 2016 : Mille et une vies « Hazel » - Magazine animé par Frédéric Lopez
Née en Russie, Hazel ne garde que des souvenirs amers de son enfance, : misère, famine, violence… A 6 ans déjà, elle apprend l’instinct de survie, la débrouille pour se nourrir, se réchauffer et protéger sa petite sœur. A l’âge de 7 ans, tout bascule : sa mère est incarcérée et Hazel se retrouve à l’orphelinat de Saint-Pétersbourg. Un an plus tard, c’est là qu’elle va faire la plus belle rencontre de sa vie : Adeline, sa mère adoptive qui la ramène en France avec elle. Les premiers temps sont durs. La petite fille qui n’a jamais connu l’amour ou ce qu’est véritablement une maman, est difficile à « apprivoiser ». Mais, petit à petit, Hazel parvient à laisser son passé derrière elle, et à devenir une jeune femme équilibrée. Malgré son passé difficile, Hazel a réussi aujourd’hui à se construire une vie heureuse et à garder la tête haute. Amoureuse de la langue française, elle est depuis 4 ans professeur de français en collège et en lycée.
Hazel est l’auteur, avec sa mère adoptive, de « Veux-tu une nouvelle maman ? » aux éditions La Boîte à Pandore.
4 extraits sont encore visibles en replay : http://www.france2.fr/emissions/mille-et-une-vies/diffusions/06-09-2016_505229

 
LCP du 15 juillet 2016 : RDA, le mystère des enfants volés de Gadh Charbit et Anne Veron (2015) - documentaire
On estime que plus de dix mille garçons et filles de 0 à 7 ans ont été enlevés, par la Stasi, à leurs familles (le plus souvent des mères célibataires) pour être placés dans des foyers ou pour être adoptés par des couples fidèles à l’idéologie communiste.
http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/rda-quand-des-enfants-etaient-adoptes-force-1355402

 
France 2 du 8 juin : Dans les yeux d’Olivier « Nés dans le mensonge »
Olivier Delacroix rencontre des personnes au destin singulier et partage leur quotidien, reçoit leurs confidences. Pour ce numéro, part à la rencontre de femmes qui ont grandi dans le mensonge. C'est à l'âge de 28 ans que Danielle a découvert qu'elle était l'enfant d’un viol. Tout au long de son enfance, sa mère ne lui a jamais rien révélé sur ses origines.
Céline est née au Pérou. Ses parents adoptifs ne lui ont jamais caché qu'elle avait été adoptée. Mais au moment de devenir mère à son tour, Céline découvre qu'elle na pas été abandonnée, mais volée à sa mère. A l'âge de 16 ans, Anne-Marie a appris qu'elle était la fille d'un prêtre et d'une religieuse.
https://www.youtube.com/watch?v=dVLLtJ31veQ

 
France Inter du 4 mai : La tête au carré « Les modes d’attachement »
avec Marc Pistorio, psychothérapeute, auteur de « Dis-moi qui tu aimes, je te dirai qui tu es : de l’attachement insécurisant à l’attachement amoureux sécurisant » (Édito, 2015)
http://www.franceinter.fr/emission-la-tete-au-carre-lattachement-0

 
France Bleu du 19 avril : On se dit tout « La naissance sous X »
animé par Vanessa Lambert, avec Nathalie Daysse auteur de « La seule de ma race » aux éditions du Toucan.
Toute femme enceinte peut décider d'accoucher sous X, c'est à dire anonymement. Comment le vit-on quand on a accouché sous X ou quand on est un bébé né sous X ?
https://www.francebleu.fr/emissions/se-dit-tout-sur-france-bleu/se-dit-tout-du-mardi-19-avril-2016


 

EN SALLES EN CE MOMENT

À l’affiche

 
comment rencontrer pereComment j'ai rencontré mon père de Maxime Motte, avec François-Xavier Demaison, Isabelle Carré, Albert Delpy 
Sortie en salle le 7 juin
Dans la famille d’Enguerrand, petit garçon adopté d’origine africaine, rien ne se fait comme ailleurs !
Son père, Eliot, assume si peu d’être un père adoptif qu’il bassine son fils à longueur de journée sur ses origines africaines. Pour sa mère, Ava, Eliot en fait trop : trop aimant, trop étouffant… Une nuit, Enguerrand croise le chemin d’un migrant, Kwabéna, à la peau noire comme la sienne. Pour lui, c’est sûr, il s’agit de son père biologique ! Il décide donc de l’héberger dans sa chambre, à la grande surprise de ses parents… De péripéties en rebondissements, l’aventure pourrait bien souder la famille comme jamais.


FICTIONS

La sélection de notre fédération.

lionLion de Garth Davis, avec Dev Patel, Rooney Mara, Nicole Kidman - 
Sortie en salle le 22 février
Une incroyable histoire vraie : à 5 ans, Saroo se retrouve seul dans un train traversant l’Inde qui l’emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Perdu, le petit garçon doit apprendre à survivre seul dans l’immense ville de Calcutta. Après des mois d’errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d’Australiens.
25 ans plus tard, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde.
Armé de quelques rares souvenirs et d’une inébranlable détermination, il commence à parcourir des photos satellites sur Google Earth, dans l’espoir de reconnaître son village.
 

il a deja tes yeuxIl a déjà tes yeux de Lucien Jean-Baptiste, avec Aïssa Maïga, Lucien Jean-Baptiste et Zabou Breitman
Paul est marié avec Sali. Tout irait pour le mieux s'ils arrivaient à avoir un enfant. Jusqu'au jour où Sali reçoit l'appel qu'ils attendent depuis si longtemps : leur dossier d'adoption est approuvé. Il est adorable, il a 6 mois et s'appelle Benjamin. Il est blond aux yeux bleus et il est blanc. Eux... sont noirs.

 

courgetteMa vie de Courgette de Claude Barras, film d'animation
Icare, que tout le monde appelle « Courgette », est placé dans un foyer pour enfants. Le petit garçon s’y fait des amis, qui ont tous connu comme lui une enfance difficile. L'arrivée de Camille chamboule une fois de plus la vie du foyer. La petite fille, malicieuse, ne laisse pas Courgette indifférent, même s'il n'ose pas tout de suite l'avouer…
Ce film d’animation très touchant, à fleur de peau, sur un sujet a priori assez difficile, est loin des clichés habituels et laisse entrevoir avec beaucoup de finesse les émotions, les liens qui se tissent, et les histoires cabossées de ces enfants. À voir et à revoir !

 

 

fils jeanLe fils de Jean de Philippe Lioret, avec Pierre Deladonchamps, Gabriel Arcand, Catherine de Léan
Mathieu n’a jamais connu son père, sa mère aujourd’hui décédée ne lui en a presque jamais parlé. Aussi, lorsqu’il reçoit un appel téléphonique lui apprenant que son père vient de mourir, bravant les réserves de celui qui l’a informé, Mathieu décide d’aller assister aux obsèques. À Montréal, il fait la connaissance de deux garçons censés être ses frères, mais s’instaure alors un climat de mystère que le spectateur a du mal comprendre… Secrets de famille, recherche des origines, des thèmes que nous connaissons bien, même s’il n’est pas question d’adoption dans ce film remarquablement bien joué. En attendant sa sortie en DVD, on pourra lire ou relire le livre de Jean-Paul Dubois, Si ce livre pouvait me rapprocher de toi, dont Philippe Lioret s’est inspiré.

 
 

je vous souhaiteJe vous souhaite d'être follement aimée d'Ounie Lecomte avec Céline Sallette, Anne Benoît, Françoise Lebrun, Elyes Aguis. Élisa est kinésithérapeute. Elle part s’installer avec son jeune fils, Noé, à Dunkerque, ville où elle est née sous X. Six mois plus tôt, Élisa a entrepris des recherches, mais cette mère anonyme, qui l’a abandonnée, avait refusé de dévoiler son identité. Mais Élisa ne renonce pas et veut comprendre… Le hasard va bouleverser ses attentes. 

Écoutez l'interview d'Ounie Lecomte à l'occasion du festival de Saint-Jean de Luz

 
 

au plus pres du soleilAu plus près du soleil d'Yves Angelo, avec Sylvie Testud, Grégory Gadebois, Mathilde Bisson - Drame

Sophie, juge d'instruction, auditionne un jour Juliette, pour des faits d’abus de faiblesse sur son amant. Elle se rend compte après enquête que la prévenue est la mère biologique de l’enfant qu’elle a adopté. Loin de se dessaisir de l’affaire, Sophie s’acharne contre cette femme. Olivier, son mari, désapprouve son
attitude et entre en relation avec Juliette sans lui révéler sa véritable identité. Mais la jeune femme découvre qu’Olivier est le mari de sa juge. Elle ne comprend pas ce qu’il cherche, lui ne peut plus lui révéler la vérité...

Bande annonce et extraits


 

betisesLes bêtises d'Anne et Rose Philippon, avec Jérémy Elkaïm, Sara Giraudeau, Jonathan Lambert, Anne Alvaro

Jeune trentenaire rêveur et un peu gauche, François a été adopté. Aujourd'hui, il est prêt à tout pour retrouver sa mère biologique et savoir d'où il vient. Après avoir réussi à obtenir ses coordonnées, il décide d'aller la rencontrer chez elle. Mais une fois sur place, il découvre qu'une fête bat son plein. Pas découragé pour autant, il s'introduit au milieu des invités en se faisant passer pour l'extra embauché pour la soirée. L'irruption de ce serveur maladroit au sein d'une famille qu'il méconnaît totalement ne tarde pas à bouleverser les festivités.

Bande annonce et dossier de presse  

 

 
sous xSous X de Jean-Michel Correia avec Jean-Michel Correia, Karin Leklou, Anissa Allali
Jean-Jacques a passé 9 ans en prison pour braquage. À sa sortie, il retrouve le quartier où il a grandi mais les choses ont changé… Le pays est en crise, les jeunes tiennent le business et ses anciens amis le pressent de reprendre ses activités… C’est peut-être pour Jean-Jacques le temps de se poser les bonnes questions. Mais il risque de basculer à nouveau lorsque Nassim, son ami rencontré en prison, fait appel à lui. À la croisée des chemins, Jean-Jacques est pris en étau entre ses contradictions : métis adopté par des blancs, converti à l’islam, attiré par deux femmes, tiraillé en réinsertion et délinquance… la quête de ses origines lui permettra-t-elle de prendre un nouveau départ ?
 

 
 

philomenaPhilomena de Stephen Frears, avec Judi Dench, Steve Coogan, Sophie Kennedy Clark

Irlande, 1952. Philomena Lee, encore adolescente, tombe enceinte. Rejetée par sa famille, elle est envoyée au couvent de Roscrea. En compensation des soins prodigués par les religieuses avant et pendant la naissance, elle travaille à la blanchisserie, et n’est autorisée à voir son fils, Anthony, qu’une heure par jour. À l’âge de trois ans, il lui est arraché pour être adopté par des Américains. Pendant des années, Philomena essaiera de le retrouver.
Quand, cinquante ans plus tard, elle rencontre Martin Sixmith, journaliste désabusé, elle lui raconte son histoire, et ce dernier la persuade de l’accompagner aux Etats-Unis à la recherche d’Anthony. Voir la bande annonce et des extrait du film

 
 

tel pere tel filsTel père, tel fils de Hirokazu Koreeda, avec Masaharu Fukuyama, Machiko Ono, Lily Franky

Ryoata, un architecte obsédé par la réussite professionnelle, forme avec sa jeune épouse et leur fils de 6 ans une famille idéale. Tous ses repères volent en éclats quand la maternité de l'hôpital où est né leur enfant leur apprend que deux nourrissons ont été échangés à la naissance : le garçon qu’il a élevé n’est pas le sien et leur fils biologique a grandi dans un milieu plus modeste…


 

fille publiqueLa fille publique de Cheyenne Carron, 2012, Carron Distribution

Yasmeen est placée dans une famille d’accueil depuis l’âge de trois mois. Dix-sept années s’écoulent et des liens d’amour indéfectibles se tissent avec ses parents et ses frères et sœurs. Alors que Yasmeen est sur le point d’être adoptée, et d’être enfin reconnue officiellement comme un membre de sa famille, une femme se met à la harceler, prétextant qu’elle est sa mère...

Bande-annonce du film et interview de Cheyenne Carron
 

La brindille d’Emmanuelle Millet, 2011, Ad Vitam
la brindilleSarah, 20 ans, se lance avec détermination dans la vie active lorsqu’elle apprend avec stupeur qu’elle est enceinte de six mois. Elle ne veut pas d’enfant, pas maintenant. Bouleversée, elle se retrouve déchirée entre sa soudaine condition de future maman et la vie de femme indépendante qu'elle recherche tant. Sarah est déterminée : elle accouchera sous X, espérant seulement que l’enfant soit adopté dans de bonnes conditions.
Voir la bande annonce
Lire le dossier pédagogique de CEMEA
 



Une Vie touvie_toute_neuvete neuve, d'Ounie Lecomte, 2010, Gloria Films Productions et Now Films
Séoul, 1975. Jinhee a 9 ans. Son père la place dans un orphelinat tenu par des religieuses catholiques. Commencent alors l’épreuve de la séparation et la longue attente d’une nouvelle famille. Au fil des saisons, les départs des enfants adoptés laissent entrevoir une part du rêve, mais brisent aussi les amitiés à peine nées. Jinhee résiste, car elle sait que la promesse d’une vie toute neuve la séparera à jamais de ceux qu’elle aime.
C’est à partir de son histoire personnelle qu’OUNIE LECOMTE décide d’écrire ce scénario et signe son premier film. Si l’histoire n’est pas autobiographique, la justesse des émotions et des sentiments qui y sont exprimés résulte du parcours et de la réflexion de la réalisatrice. 
Au-delà de la valeur esthétique du film, sa très grande qualité est de se placer à hauteur de l’enfant  et de nous permettre d’appréhender "de l’intérieur" le cheminement que la petite fille va devoir faire pour accepter d’emprunter le chemin qui s’offre devant elle.
Cette histoire ouvre tout un champ de réflexion sur la place de l’adoption, ce qu’elle peut apporter aux enfants privés de famille mais aussi sur ses limites; sur la nécessité d’accompagner enfants et adultes (parents, éducateurs, …) dans l’élaboration de cette construction familiale; sur le rapport à l’identité et aux origines, sur la relation entre les pays d’accueil des enfants et leur pays d’origine.   
Il faut néanmoins ne jamais perdre de vue que l’histoire se passe dans les années 1970, car les processus d’adoption ont changé depuis cette époque.
Merci à Ounie Lecomte.
Pour en savoir plus


 
Je suis hfilm_je_suis_heureux_que_ma_mere_soit_vivanteeureux que ma mère soit vivante de Claude et Nathan Miller, 2009, Metropolitan Filmexport
Adopté à 7 ans avec son petit frère, Thomas, 20 ans, recherche et retrouve sa mère de naissance. Pendant toute cette démarche, lui reviennent, par petites touches, des épisodes du passé : quand il vivait encore avec sa mère de naissance, les circonstances de son placement, les confrontations avec son père adoptif, ses « pétages de plomb » au collège, etc. Autant d’éléments que Claude et Nathan Miller (les réalisateurs du film) nous livrent au fur et mesure des réminicences de Thomas et qui nous permettent petit à petit d’approcher la douleur et la révolte de Thomas.
Autant d’ingrédients pour que cette recherche sauvage, vitale, tourne au drame.
D’une grande subtilité, ce film ne juge pas, ne démontre rien mais nous fait rencontrer des personnages d’une grande crédibilité avec leurs fêlures voire leurs blessures, leurs manquements. Une mère de naissance qui visiblement aime ses enfants mais qui se montre incapable de leur apporter la sécurité de base, un père adoptif fragile, un jeune homme qui cherche sa place à grand fracas, un « petit » frère qui refuse de partager la quête douloureuse de l’aîné parce que lui « n’en a rien à foutre ».
Sombre, dur, ce film se laisse découvrir et soulève de nombreuses questions et réflexions : la préparation à l’adoption du côté des enfants, l’impérieuse nécessité d’un accompagnement des personnes en recherche de leurs origines, le travail non moins nécessaire que les parents (adoptifs) ont à faire sur leurs fragilités, leurs limites.
Une histoire puissante, inspirée d’un fait divers, extrêmement bien servie par les 2 acteurs principaux (Vincent Rottiers et Sophie Cattani).
On est heureux que Miller, père et fils, aient fait ce film!
Voir la bande annonce et des extraits du film
 


dans tes brasDans tes bras, de Hubert Gillet, 2009, Sombrero & Rhône-Alpes Cinéma
Partant de l’histoire simple d’un enfant adopté alors qu’il était tout petit, Dans tes bras nous raconte le chemin que va emprunter Louis lorsque, devenu adolescent, il va ressentir un besoin irrépressible de retrouver sa mère de naissance et d’avoir une réponse à toutes les interrogations qui l’assaillent. 
Bien qu’il ne soit pas autobiographique, ce premier long-métrage d’Hubert Gillet s’est nourri de l’histoire personnelle de son réalisateur qui, lui-même, a grandi dans une famille d’accueil. Pour lui, réaliser ce film a été une manière « d’interroger ce moment très précis de l’adolescence où la quête d’identité et la recherche de ses propres racines sont nécessaires, urgentes ».

L’histoire de Louis reste une histoire personnelle et, comme dans toute fiction, l’accent est mis de manière insistante sur certains aspects. Mais Enfance & Familles d’Adoption a aimé ce film pour toutes les questions qu’il soulève et toutes les pistes de réflexion qu’il ouvre sur la quête des origines montrant bien, une fois de plus, qu’il n’y a pas de réponse unique.
Présentation du film sur http://www.hautetcourt.com


 
versaillesVersailles, de Pierre Schoeller, 2009, Distr. Les Films du Losange (DVD 2009)
Ni fable ni conte mais tantôt l’un ou l’autre, VERSAILLES, premier long-métrage de Pierre SCHOELLER, nous fait entrer dans l’intimité de la relation entre un enfant, Enzo, et Damien un marginal « exclu volontaire », et nous parle du lien de tendresse et d’amour qui grandit entre eux.
Sur fond de misère sociale, de dénuement total, nous révélant un monde réel dont nous ne soupçonnons pas toujours l’existence, VERSAILLES nous fait cheminer avec un enfant dans sa construction identitaire, accompagné par des adultes dont la seule richesse est l’amour qu’ils lui portent.



De la mère de naissance profondément attachée à son fils, à un père si investi par sa responsabilité vis-à-vis de l’enfant qu’il sortira un temps de sa marginalité, les adultes rencontrés prendront cet enfant par la main et l’aideront à cheminer et à se construire. 



Avec une sensibilité fine et beaucoup de nuances, ce film nous parle d’amour, de tendresse, d’amitié, mais aussi d’ordre social et de loi. Tout en nous montrant, comme Pierre SCHOELLER le dit lui-même, « que la famille est la cellule de base de toute forme sociale et continue à survivre tant que la tendresse et l’amour survivent », il fait une place à ces exclus que notre société produit et ignore, apporte un autre regard sur la mère qui abandonne.
 À tous il redonne cette part d’humanité qui leur est parfois refusée par nos regards incompréhensifs. 

Prix du Public des lectures de scénario Angers 2007. Sélection officielle « Un certain regard » au Festival de Cannes 2008.


 
johnjohnJohn John (Foster Child), de Brillante Mendoza, 2008, Distr. Ad Vitam (DVD 2008)
Thelma, son mari Dado et leurs deux fils adolescents Gerald et Yuri vivent dans un quartier pauvre de Manille. Ils sont chargés par un service social local de garder des enfants abandonnés en attendant leur adoption. John-John vit maintenant depuis trois ans dans cette famille d'accueil. Le film raconte la dernière journée vécue par la famille avec John-John avant qu'il ne soit remis à ses parents adoptifs américains. À mesure que la journée passe, chaque moment avec le petit garçon de trois ans prend un sens particulier.
Ce film d’un réalisateur philippin nous montre l'adoption vue du et dans le pays d'origine de l'enfant où l'adoption est encadrée et le placement des enfants, d'abord chez les nourrices puis en adoption, accompagné par une structure organisée.
Non seulement le regard est placé dans le pays d'origine mais aussi sur cette situation particulière qui est celle de "l'assistante familiale" telle que nous la nommons en France. Nous percevons le contraste entre l'attachement, l'affection portée à cet enfant et l'acceptation du côté temporaire et provisoire de cette situation.

Tout le film repose sur la relation entre l'enfant et sa famille d'accueil et l’ambiguïté entre la place réelle de la famille nourricière et l'investissement affectif qui ne manque pas d'exister vis-à-vis de l'enfant. Peu de choses font référence à la préparation de l'enfant, mais ce n'était pas l'intention première du film.
En savoir plus sur le film (bande annonce, photos)


 
Jjunouno, de Jason Reitman, 2007, Fox (DVD 2008)

Juno, 16 ans, s'aperçoit qu'elle est enceinte. La jeune fille ne se sent pas disposée pour la maternité. Après avoir envisagé l'avortement, elle décide de trouver à l'enfant qu'elle porte des parents adoptifs.

En savoir plus sur le film  (bande annonce, extraits, photos, blogs, vidéos)


 
vavidevientVa, vis et deviens, de Radu Mihaileanu, 2005, Warner Home Vidéo (DVD 2006)
Une mère chrétienne pousse son fils de neuf ans à se déclarer juif pour le sauver de la famine et de la mort. L'enfant arrive en Terre Sainte. Déclaré orphelin, il est adopté par une famille française sépharade vivant à Tel-Aviv. Il grandit avec la peur que l'on découvre son double-secret et mensonge : ni juif, ni orphelin, seulement noir. Il découvrira l'amour, la culture occidentale, la judaïté mais également le racisme et la guerre dans les territoires occupés.
Au travers d'une histoire d'adoption particulière racontée avec une très grande justesse et sensibilité et faisant une large place aux émotions et perceptions de l'enfant sur ce qu'il vit, ce film humaniste nous incite à la réflexion sur nombre de questions auxquelles les familles adoptives sont régulièrement confrontées : l'identité, le déracinement, l'intégration, le regard des autres, la tolérance, le droit à la différence, le poids du secret…Tous ces sujets sont abordés avec nuance, respect et humour sans jamais tomber ni dans la caricature, ni dans l'angélisme. Et malgré le parcours douloureux de ce peuple et de l'enfant qui nous guide dans cette épopée, en dépit des zones d'ombre que recèle l'humanité dans certaines situations, ce film nous transmet un magnifique message d'amour et de foi en ce que l'humanité peut aussi avoir de noble.
 


secrets mensongesSecrets et mensonges, de Mike Leigh, 1996, Warner Home Vidéo, (DVD 2005)
Hortense, une jeune femme cherche et retrouve ses origines. A la mort de sa mère adoptive, Hortense, poussée par une forte intuition, se lance à la recherche de Cynthia qui l’a abandonnée à sa naissance. Malgré les mises en garde des services sociaux, elle poursuit sa quête, remonte le passé, et retrouve sa mère. Les surprises sont de taille lors de la rencontre : outre qu’elles sont toutes deux de classes sociales très différentes, Cynthia est blanche qu’alors qu’Hortense est noire.
Au-delà du tissu relationnel complexe, le film démontre l’impératif besoin d’accompagnement lors d’une telle démarche, qui fait éclater… "secrets et mensonges".
Palme d'or Cannes 1996 et Prix d'interprétation féminine.
 


nordesteNordeste, de Juan Solanas, 2005, TF1 Vidéo (DVD 2006)

À 43 ans, après avoir presque tout sacrifié au nom de ses ambitions professionnelles, Hélène décide de ne plus passer à côté de sa vie. Son désir de maternité l’entraîne aux confins de l’Argentine, à la recherche d’un enfant à adopter. Elle découvre alors le Nordeste, une région sauvage où la beauté la plus saisissante des paysages contraste violemment avec l’injustice sociale qui y règne. Au travers de cette quête, Hélène se confronte à une société en souffrance où les destins sont écrasés par le poids d’une misère telle qu’elle mène à toutes les corruptions, tous les trafics, tous les compromis.
Au gré de ses rencontres et des amitiés qu’elle va lier, Hélène devra sans cesse faire face à ses propres doutes, ses questionnements personnels. Plus qu’à une simple quête, c’est alors à un voyage initiatique que l’on assiste.

 


holylolaHoly Lola, de Bertrand Tavernier, 2004, Universal (DVD 2006)
Le récit d'un désir d'enfant qui entraîne un jeune couple, Pierre et Géraldine, au cœur d'un voyage initiatique au bout du monde, dans un pays martyrisé par l'Histoire : le Cambodge. Pour eux, commence une aventure éprouvante et formidable : ronde des orphelinats, confrontation avec les autorités françaises et cambodgiennes, menaces de trafics. Sans oublier la méfiance et la jalousie mais aussi l'entraide de la petite communauté des adoptants réunie par le hasard. À travers cette quête, le couple fait face à ses peurs, ses égoïsmes, et en sort à jamais transformé.

Ce film émouvant présente, avec humour et émotion, les attentes, les angoisses de ce couple, son désir de devenir parent d'un enfant qui se fait attendre, les interrogations qui surgissent à cette occasion. Mais il donne une vision très personnelle d’une situation particulière de l’adoption, où seul le désir des parents potentiels est mis en scène, n’hésitant pas à aller d’orphelinats en orphelinats pour chercher un enfant, sans prendre en compte la souffrance que représente, pour les enfants, ce défilé d’adultes qui les regardent, les touchent ou, pour les plus grands, les ignorent, et, finalement, sont amenés à " choisir " un enfant.


FILMS D'ANIMATION

souvenirsdemarnieSouvenirs de Marnie de Hiromasa Yonebayashi - Film d'animation

Anna, jeune fille solitaire, timide et agoraphobe, a perdu ses parents très jeune et vit avec ses parents adoptifs.
Son asthme s’aggrave et sa mère adoptive décide d'envoyer Anna à la campagne chez des parents : les Oiwa, qui vivent près de la mer au nord d'Hokkaïdo. C'est une belle aventure d'été qui commence pour Anna quand elle découvre une grande demeure construite au cœur des marais, non loin du village. Cette maison inhabitée, appelée "La Maison des Marais" par les habitants, semble avoir quelque chose de familier pour la jeune fille. C'est alors qu'à ce même endroit, elle rencontre une mystérieuse jeune fille : Marnie. À partir de cet instant, une merveilleuse amitié se crée entre elles...
À partir de 6 ans

 
 

Ernest et Cfilm ernest et celestineélestine de Benjamin RennerVincent PatarStéphane Aubier, Studio Canal, 2012
Nous sommes nombreux à avoir aimé la série de livres « Ernest et Célestine » écrits par Gabrielle Vincent. Cette adaptation, scénarisée et dialoguée par Daniel Pennac, devrait en réjouir plus d’un !
 
Quel bonheur de retrouver, le temps d’un dessin animé, les personnages des albums ! Tout y est : de très belles images, un message généreux, un ton sensible mais jamais mièvre, un peu d’humour et quelques clins d’œil pour les plus grands.

Ernest, ours iconoclaste et bougon, rencontre Célestine, la petite souris orpheline qui ne veut pas devenir dentiste. Bouleversant les conventions et le destin tout tracé qu’on voulait leur imposer, ils vont s’adopter faisant face aux préjugés, aux peurs ancestrales et à la haine qui opposent le monde d’en haut (les ours) au monde d’en bas (les souris). Pour les petits mais aussi pour les grands… En savoir plus

 
 

colline coquelicotsLa Colline aux coquelicots, de Goro Miyazaki, Studios Ghibli, 2012 (DVD - Disney)

 Goro Miyazaki nous présente le quotidien à première vue assez banal de deux adolescents, Umi et Shun, dans le Japon du début des années 1960. Une histoire surgit de leur passé, chargée de secrets autour de la naissance de Shun et de son adoption. Avec Umi, il devra démêler le vrai du faux, ce qui mettra à l’épreuve les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Dans la tradition de la famille Miyazaki, Goro mêle subtilement la réalité et la fiction pour nous offrir un dessin animé éblouissant de force et de beauté, qui aborde les questions d’amitié, d’amour et de filiation. La bande son, magnifique, a été réalisée par Satoshi Takebe, et est disponible en CD.

Notre avis : à voir en famille à partir de 7-8 ans. Découvrir la bande annonce et la genèse du film
 


film couleur de peauCouleur de peau : miel de Jung et Laurent Boileau, 2012, Mosaïque Films (DVD - France Télévisions Distribution)
Couleur de peau : miel évoque cette histoire méconnue de l'adoption internationale coréenne, celle de ces plus de 165000 enfants envoyés à l'étranger depuis la fin de la guerre de Corée. Jung, auteur de la bande dessinée du même nom ("Couleur de Peau: Miel", Ed. Quadrants) est l'un d'eux. Basé sur un mélange d'animations et de prises de vues réelles, ce docu-fiction raconte le destin de ce déraciné et sa quête pour se réconcilier avec ses origines.


Pour en savoir plus


 
kung fu panda2Kung Fu Panda 2 de Jennifer Yuh, 2011 (Dreamworks)
Le rêve de Po s'est réalisé. Il est devenu le Guerrier Dragon, qui protège la Vallée de la Paix avec ses amis les Cinq Cyclones. Mais cette vie rêvée est menacée par un nouvel ennemi, décidé à conquérir la Chine et à anéantir le kung fu à l'aide d'une arme secrète et indestructible. Comment Po pourra-t-il triompher d'une arme plsu forte que le kung fu ? Il devra se tourner vers son passé et découvrir le secret de ses mystérieuses origines. Alors seulement, il pourra libérer la force nécessaire pour vaincre.
 
 



moi moche mchantMoi, moche et méchant de Chris Renaud et Pierre Coffin, 2010 (DVD Universal)
Gru, un méchant vilain, complote le plus gros casse de tous les temps : voler la lune... et anéantit tous ceux qui osent lui barrer la route... jusqu’au jour où il tombe nez à nez avec trois petites orphelines qui voient en lui quelqu’un de tout à fait différent : un papa. 

 



Mouette et chatLa mouette et le chat d’Enzo d’Alo, 1999(DVD – Bac Fims)
Empoisonnée par une nappe de mazout, la mouette Kenah confie, juste avant d'expirer, son œuf au chat Zorba et lui fait promettre qu'il ne mangera pas l'œuf, qu'il en prendra soin jusqu'a son éclosion et qu'il apprendra a voler au nouveau-né. Zorba s'exécute et élève ce chaton un peu insolite que la communauté des chats a baptisé Félicité. Elle va apprendre à se connaître, à comprendre et à accepter qu'elle n'est pas un chat avant de pouvoir voler. En attendant, elle se battra aux côtés de ses amis félins contre le grand rat qui les terrorise avec ses sbires.


DOCUMENTAIRES

adoption-le-choix-des-nations-arteAdoption, le choix des nations  d’Anne Georget - Documentaire
Alors que le nombre d’enfants adoptables diminue, les pays d’origine dictent désormais leurs conditions à leurs partenaires occidentaux. Un film qui dévoile la dimension géopolitique de l’adoption internationale et ses multiples obstacles.

Disponible en VOD (payant) : http://boutique.arte.tv/f10523-adoption_choix_nations


 
voyages reconnaissanceVoyages de reconnaissance (Le voyage de Sophie et Le voyage de Chan-Ho) de Gabriel Laurent, 2015
Ce DVD comprend les deux documentaires : Le voyage de Sophie et Le voyage de Chan-Ho
Pour commander le DVD  

  
Le voyage de Sophie de Gabriel Laurent et Choi Yun-Jung
La petite Coréenne Soo-jin a grandi sous le prénom proche de Sophie dans un village du sud-ouest de la France, après son adoption à l’âge de six ans et demi. En 2009, vingt-deux ans plus tard, elle décide d’aller rendre visite à sa famille biologique à Séoul après avoir repris contact avec son père, Chang-Ho.
Le film raconte les attentes de Sophie, les émotions des retrouvailles, les distances qui se sont installées – l’au-delà des désirs et des regrets.
Voir la bande annonce

Le voyage de Chan-Ho de Gabriel Laurent
Chang-Ho a dû se résigner, alors que sa fille Soo-jin avait six ans, à la confier à un orphelinat de Séoul pour qu'elle soit adoptée. Soo-jin s'appelle aujourd’hui Sophie, elle est institutrice dans un village des Landes, mère d'une petite Lisa. Après des retrouvailles en Corée trois ans auparavant, Chang-Ho décide à son tour de rendre visite à sa fille en France.
Le film évoque la douleur d'un père à la fois démuni et reconnaissant, sa difficulté à accepter son passé, ses efforts pour reconstruire une relation solide et durable.
Voir la bande annonce



Adopte-moadopte-moii de Gilles de Maistre, Mai-Juin Production/France 3, 2009
Gilles de Maistre suit pendant plusieurs mois les parcours et les rencontres suscités par les démarches liées à l’adoption qu'elle soit nationale ou internationale, et décrit sous la forme d’un feuilleton les étapes émouvantes de construction de ces nouvelles familles.

Épisode 1 - Nés sous X
Épisode 2 - La Rencontre
Épisode 3 - Vivre ensemble
Épisode 4 - L'Apprentissage de la vie de famille

Visionner les documentaires de G. de Maistre : www.gillesdemaistre.com rubrique "Visionner Feuilletons-docs"
Résumé des épisodes et téléchargement (payant)
 


tete de mes-parentsLa tête de mes parents , de Sophie Bredier, Agat Films, 2012
Sophie Bredier, réalisatrice, adoptée en Corée, nous a livré lors de 3 précédents documentaires (Nos traces silencieuses, Séparées, un corps étranger) sa quête des origines et ses questionnements sur l’abandon, l’adoption, et l’identité. Dans ce 4e film, elle revient sur le parcours de plusieurs personnes nées sous X qui ont décidé, à l’âge adulte, de retrouver l’un ou l’autre de leurs parents de naissance. Entre illusions et désillusions, il est surtout question d’amour et de désamour, de seconde chance ou de rendez-vous manqué. Une vibrante réflexion sur l’identité.
Extrait



Nos traces silencieuses, de Sophie Bredier et Myriam Aziza, 1998, Epicentre films 2000
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

nostraces Sophie Bredier, née en Corée, a été adoptée par une famille française à l’âge de 4 ans. C’est à peu près tout de ce qu’elle sait de ses premières années d’existence. À 26 ans, accompagnée de la documentariste Myriam Aziza, elle part à la recherche de l’origine des cicatrices présentes sur son corps. En suivant l’itinéraire tracé par ses marques corporelles, Sophie entreprend la quête de ses souvenirs, elle les interroge sans relâche et, de questions en réponses, parvient peu à peu à reconstituer le puzzle de son passé coréen. Le film avance, dévoilant ce qui a été caché, sans jamais chercher à détruire ce qui a existé. Remarquable description du malentendu entre parents et enfants : les parents adoptifs (comme les autres) se sentant menacés à l’idée que leur fille découvre la vérité ; pourtant, rien ne peut défaire ce lien.
Disponible en VOD

 
Séparées, de Sophie Bredier, Arte France, 2000
Pour la première fois depuis son adoption, Sophie Bredier retourne en Corée. Elle entreprend des investigations auprès des responsables de son ancien orphelinat, de l'administration et tente de raviver ses maigres souvenirs.
Dans ce pays qui ne la reconnaît plus et où elle se sent culturellement étrangère, elle goûte les petites choses de la vie coréenne à la recherche d'un simple souvenir, et cherche désespérément une trace administrative de son existence.
Elle mène aussi en parallèle une enquête sur l'adoption et la séparation en Corée et essaye de comprendre comment le sentiment de séparation est vécu en Corée, ce pays où les familles vivent le drame de la partition Nord-Sud depuis cinquante ans.
 
corps etrangerCorps étranger, de Sophie Bredier, La Lucarne Arte France, 2004
Depuis qu'elle est enceinte, Sophie Bredier traverse une violente crise identitaire et existentielle. Comment avoir un enfant quand on ne connaît rien de ses origines et qu'on se sent étranger dans son propre corps ? Que peut-on transmettre quand on ne sait pas qui on est ? Bouleversée, renvoyée à ce lien biologique qu'elle a toujours nié, Sophie Bredier entreprend un voyage intérieur qui l'amène à réfléchir sur la différence physique et l'enracinement, sur les liens avec son entourage et sur sa double identité…
Disponible en VOD

Sous le sceau du Dragon, de Vincent Dragon, Adalios, 2003
Vincent, Claire et Sophie Dragon sont frère et soeurs, issus de parents biologiques différents et unis par un fort sentiment d’appartenance à leur famille adoptive. Aux abords de la trentaine, ils interrogent ce qui les lie dans le groupe familial reconstitué. De quoi hérite-on? Qu’est-ce qui se transmet? Comment se constitue l’identité?
"Le sceau du Dragon" est un film intime qui parle le langage intérieur de l'adoption et oscille entre la violence du manque originel et la plénitude d'une filiation symbolique...
 
De l’enfant rêvé à l’enfant réel d’Andréa Négrelli, Live Productions, 2009
de l enfant reve a l lenfant reelAndréa Negrelli a vécu longtemps dans la souffrance et la culpabilité de n’avoir pu « faire famille » avec l’enfant qu’elle a adopté avec son mari. Après le retour définitif de sa fille dans son pays d’origine, la réalisatrice a entrepris de longues investigations pour tenter de comprendre cet échec. Elle s’est aperçue que d’autres parents vivaient la même impossibilité à nouer des liens affectifs avec leurs enfants, ce qui lui a permis de se dégager de la culpabilité qui l’a trop longtemps hantée. Les parents interrogés osent dire la détresse et les épreuves qu’ils vivent au quotidien. En vis-à-vis, les adoptés adultes confient également ce qu’ils ont pu ressentir, parlent de leurs parents adoptifs, de leur environnement et de l’évolution de leur comportement au fil des ans.
Des personnalités bien connues de nos lecteurs comme Cécile Delannoy, le Docteur Françoise Hallet, et l’équipe québécoise du Docteur Chicoine apportent leurs connaissances dans ce domaine, encore trop peu connues et insuffisamment délivrées aux parents et futurs parents. 


Haïti, un peuple d'arbres debout de Richard Nicol
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

haiti Une jeune adolescente de 13 ans d’origine haïtienne découvre son pays natal en compagnie de son père adoptif.
Ce film nous parle du retour au pays natal, de la découverte d’un peuple et d’un pays que fille et père aiment. Il retrace le chemin qui a mené Marilou née à Port-au-Prince jusqu'à Montréal.
Contact : info@planetadoption.info

Retour en Éthiopie de Bernard Simon, Arc en ciel productions, 2009 (DVD)
retour en ethiopieDésireux de connaître leur pays d’origine, l’Éthiopie, 17 jeunes, adoptés par des familles françaises, font pour la première fois le voyage de « retour ». Nous les suivons tout au long du film dans leur quête de souvenirs, de traces de leur passé, dans la rencontre, pour certains d’entre eux, avec leurs parents ou une partie de leur famille de naissance ou une personne qui s’est occupée d’eux. Tous ne retrouvent pas les personnes recherchées, mais tous découvrent avec émotion ce pays qui a été le leur pendant les premières années de leur vie. La caméra se fait discrète pour accompagner ces moments intimes et sensibles, et nous entraîner dans les pas de chacun d’entre eux avec beaucoup de respect. Les bonus permettent de mieux comprendre la quête de quelques-uns de ces jeunes et leur ressenti sur l’adoption.
 

B.B.
9 Décembre 2016
7 Décembre 2017
Lu 804 fois

B.B.

Qui sommes-nous ? | L'adoption | Autour de l'adoption | Actualité | A lire, voir et écouter... | L'actualité de l'association | Revue de presse | Accès adhérents | Adhésion


Vous êtes les bienvenus !

Que vous soyez déjà adhérents de l'association, sur le point de nous rejoindre ou simplement de passage, ce site web, notre site, vous est enfin ouvert ! Cela résulte de la mise en commun de quelques bonnes volontés, sans compétences spécifiques en informatique, mais pleines d'allant et de motivation.
Nous pouvons en particulier remercier notre web maître et notre rédacteur-correcteur, sans lesquels rien n'aurait été envisageable ni réalisé.
Notre objectif et nos possibilités matérielles ne sont pas de mettre en avant un lieu virtuel de type professionnel mais plutôt de proposer un espace vivant, évolutif, permettant de s'informer, de vous amener à nous contacter pour, si nécessaire, nous interpeller, nous adresser des suggestions, voire des informations que nous ne posséderions pas.
Que ce soit dans le domaine législatif, dans le cadre de nos expériences personnelles, sous forme de communications de manifestations en rapport avec l'adoption, pour annoncer une « brève » dans le carnet rose...les rubriques présentes à ce jour ne demandent qu'à être modifiées si besoin, qu'à s'améliorer et pourquoi pas se multiplier.
Vous êtes aussi les acteurs de ce vecteur, n'hésitez pas à nous joindre ! L'une des composantes essentielles de notre force et de notre représentativité sera toujours le nombre de nos membres...
Rejoignez-nous !
Philippe BRAVARD


Dernières lectures d'Accueil

Au sommaire du dernier numéro de la revue nationale d'EFA

Accueil n° 184, septembre 2017 – Le corps à la parole
 

Généralités
L’adoption se ressent et se vit aussi dans son corps et sa chair. Le corps peut exprimer bien-être, mal-être ou difficultés, être porteur de traces de l’histoire pré-adoptive de l’enfant et, pour l’adolescent, les changements physiques et l’image de soi viennent parfois accentuer les questionnements identitaires. Mais le corps est aussi un formidable vecteur de la communication et de la relation parents-enfants : portage, ateliers psychocorporels, massages, jeux… favoriseront la rencontre, les échanges, la création du lien et l’attachement.
Édito Le blues de la rentrée – Nathalie Parent
Actus
Entretien avec… Céline Raphaël
Avant d’être médecin dans un grand hôpital parisien, membre du bureau du Conseil national de la protection de l’enfance, et présidente de la commission « prévention et repérage précoce » au sein de ce conseil, Céline Raphaël a subi, dès l’âge de 4 ans, violences et maltraitance de la part de son père. Son livre témoignage, La démesure, relate ce long et douloureux parcours qui s’est terminé par un placement à l’Aide sociale à l’enfance.
Actu
Rencontre avec ... Céline Raphaël
Dossier
Tous les sens de l’adoption – Catherine Adam-Pereira, Michèle Camus et Geneviève Miral
Les réactions sensorielles de l’enfant adopté – Dr Odile Baubin
Des ateliers psychocorporels pour enfants et parents à L’Envol – Annie Delplancq et Myriam Verstraeten
La sophrologie : une voie possible – Catherine Adam-Pereira
La question du corps dans la famille adoptive – Aubeline Vinay
Témoignages : Nos premières rencontres, corps à corps – Un suivi en psychomotricité – Partir du corps de l’enfant – David a volé – Quand l’histoire pré-adoptive laisse des traces – Dans la peau


Pour aller plus loins
Rubriques
À L'INTERNATIONAL : EFA en mission en Inde – Odile Baubin et Nathalie Parent
VIE DE FAMILLE/Santé : Les familles d’accompagnement d’EFA 92 – Bernadette et Richard Crescenzo
CHRONIQUE JURIDIQUE : Âge, discernement, degré de maturité de l’enfant dans l’adoption – Pascale Salvage
EN FRANCE : Le parrainage de proximité avec l’association UEDP

Lire, Écouter, Voir

 
Cette publication de la fédération nationale est disponible par abonnement auprès de notre association (onglet "adhérer à EFA Réunion", en haut de page) ou en achat au numéro auprès de notre fédération : 

accès au site




Ajouter à mes favoris